Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laziz

Où l’on apprend que Bhima a eu un fils, Ghatotkacha, avec une assura, une femme d’engeance démonique et au physique monstrueux. L’apercevant dans la forêt, c’est le coup de foudre : Hidimba tombe amoureuse du Pandava à la carrure impressionnante. Évidemment, elle revêt une forme humaine attrayante pour le séduire. Quand elle retourne chez elle, c’est-à-dire son royaume la forêt, elle retrouve son véritable physique. Ghatotkacha est un guerrier qui ne se bat pas comme tout le monde, ce qui rend ses attaques d’autant plus redoutables. Durant cette troisième matinée, les Pandavas ont pris l’avantage grâce à lui, à son père et à Arjuna. Duryodhane se plaint à Bhisma des ravages qu’ils causent, et cela en sa présence. Pour lui, cette situation est tout simplement inadmissible. Il dénonce sa complaisance manifeste pour les cinq frères. Il ne manque pas également d’égratigner au passage Drona pour sa partialité envers eux, ses anciens disciples et particulièrement Arjuna qu'il chérissait entre tous. Mais, de l’autre côté, Arjuna n’est pas épargné par cette faiblesse de cœur; lui aussi évite de donner des coups durs et ménage ses maîtres. Krishna le lui fait observer sans ambages. Car une guerre de cette magnitude ne peut pas se gagner sans s’investir entièrement. La clé de la victoire passe par la mort immédiate de Bhisma et, cela, Arjuna ne veut pas se le rentrer dans la tête. Après les remontrances de Duryodhane, qui accuse son commandant en chef de favoritisme envers son ancien pupille -et il n’a pas tort-, Bhisma se déchaîne enfin pour de bon. Et là, c’est autre chose. Sur le terrain de bataille, personne n’avait jamais vu une telle performance martiale. Il paraît évident qu’à la vitesse à laquelle les soldats meurent sous ses flèches, les Pandavas ne tiendront pas longtemps; l’armée est en train de fondre comme neige au soleil. Et puisque Arjuna tergiverse toujours au lieu d’accomplir son devoir, tel qu’il l’avait promis à Krishna après avoir écouté son enseignement, la Bhagavad-gita, Dieu, le Seigneur suprême, se met en colère et décide de se charger lui-même de tuer l’Aïeul ! Ce faisant, il briserait sa promesse mais Arjuna ne veut pas qu’il en arrive-là. Il se sent coupable. Par conséquent, il l’empêche de passer à l’action et lui jure que les heures sont dorénavant comptées pour Bhisma. C’est la fin de la journée cependant, on comprend que le jour suivant va être décisif. Il faut s’attendre à un duel extraordinaire entre Bhisma et Arjuna.

 


 

Résumé de la deuxième journée

Le jour suivant, les Pandavas, conduits par leur chef, Dristadyumna, furent plus prudents. Ils arrangèrent leur armée selon une formation (vyuha) adéquate à l’attaque et Arjuna fut placé à la pointe avant de la phalange. En face de lui se trouvait à nouveau Bhisma, l’Aïeul. Encouragés par leur victoire de la veille, les Kauravas redoublèrent d’ardeur et Bhisma commença à faire tant de ravages que même Krishna s'en inquiéta. Arjuna était furieux et demanda au divin cocher de conduire son char directement en face de lui pour le provoquer. Bhisma releva le défi. Il était le seul en réalité à pouvoir lui tenir tête. Le combat fut spectaculaire. Les flèches d'Arjuna faisaient tomber les protecteurs de Bhisma comme des mouches. Ce dernier était si fâché qu’il atteint Krishna à la poitrine et du sang apparut sur ses vêtements. Dans un élan de colère, Arjuna répliqua en tirant une flèche qui tua le conducteur de Bhisma.
Plus tard dans la journée, Bhima, le Pandava, se distingua particulièrement en décimant une grande partie de l'armée des Kalingas. À ses côtés, Satyaki et Abhimanyu sont impressionnants. Tous les deux ont été entraînés par Arjuna et il ne fait pas de doute qu'ils l'égalent dans les combats. À la fin de la journée, au moment de se retirer du champ de bataille, le camp des Pandavas se sentait à nouveau rassuré, ils avaient tenu tête à l’ennemi tout en leur causant de grandes pertes, et cela malgré tous les efforts de Bhisma et de Drona.

Le deuxième jour de la bataille (en entier)

Réflexion à propos du quatrième jour de la bataille

Réflexion à propos du quatrième jour de la bataille

Réflexion à propos du quatrième jour de la bataille

Commenter cet article