Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laziz

Nietzsche et l'espérance

Il a dit: « Dire ‘oui’ à la vie, selon Nietzsche, c’est vouloir ce qui arrive ici et maintenant -le contraire du ressentiment qui en appelle à l’au-delà ou à l’avenir radieux. Dire ‘oui’, c’est donc être libre, enfant, créateur de valeurs. »

Cela a été prononcé il y a plus d’un siècle. En ces temps-là, on pouvait être naïf à souhait et sans trop de conséquences pour notre image d’intellectuel. C’était une époque où l’on croyait au progrès dur comme fer. Mais aujourd’hui, vous en voyez des enfants libres et créateurs de valeurs?

 

______________

 

Dieu, science et utopisme

Il n'y a pas une façon de comprendre ou d'envisager le progrès, la science ou Dieu, comme il n'y a pas une seule catégorie d'êtres humains. Parmi ces derniers par exemple, certains, pour évoluer, favorisent le mal, d'autres le bien. Il en va de même pour tout ce qui constitue ce monde, vivant ou inerte. Il y a toujours eu des peuples qui adoraient des dieux cruels auxquels du sang et des cadavres étaient offerts; il y a toujours eu des hommes qui prônaient la recherche scientifique pour contrôler et abuser de la matière au lieu de l'apprivoiser pour améliorer notre sort et celui de la planète; et il y a toujours eu le progrès qui rend fou, à cause de la vitesse et de la pollution, pour ne citer que ces deux malheurs, contrairement au véritable progrès qui laisse sur son passage propreté et beauté, richesse et accroissement, santé et vitalité, sympathie et amour, ce qui est rare et utopique dans la version que nous connaissons de lui. Le pire, c'est seulement maintenant, alors que toutes les lumières sont au rouge, alors que l'épée de Damoclès risque à tout moment de nous fendre le crâne par notre indifférence au danger, que, péniblement, nous acceptons de nous désinhiber en regard à cette idéologie matérialiste. Et encore, c'est un verre à moitié plein que je vous décris-là !

 

_________________

 

L'âme des bêtes et celle des plantes

L'âme, bizarrement, n'intéresse plus personne. On peut s'émouvoir à la vue d'un chat ou d'un chien mais perçus comme des mécaniques sensibles.

 

Ce qui est bien par exemple avec Edgar Morin, puisque je parle de lui sur ce site, c'est qu'il use encore de ce mot, âme, même s'il n'y croit pas. Au moins, il y a une prise pour le contredire, comme dirait karl Popper, d'après sa méthode qu'est la falsification pour tester une théorie... Alors, les animaux ont-ils une âme ? Et les plantes ? Et la Terre ? Et les autres planètes ? L’univers, lui, a-t-il une âme ? Qui parle encore de cette idée de nos jours, à part, bien sûr, les tenants du New-Age? C'est rare. Autrefois, philosophes et scientifiques, poètes et religieux, ne cessaient de débattre et d'approfondir la question. Je vous donne un exemple typique d'une époque pas si lointaine, celui de Gustav Theodor Fechner (1801-1887), fondateur de la psychologie expérimentale:

« J’ai affirmé auparavant que, contrairement à l’opinion commune, les plantes ont une âme. Maintenant, j’affirme que les planètes aussi en ont une, avec une différence que ce sont des êtres animés d’une espèce supérieure à nous, alors que les plantes constituent une espèce inférieure. »


Extra

Erasme sur l'âme


Liens en relation :


____________

 

Que mange Dieu ?

 

Alors que je m'apprête à déguster mon repas (sans viande), une salade avec du quinoa en céréale, j'entends à la radio cette question : "Que mange Dieu?" Vous vous dites qu'ils font de l'humour, mais je vous assure qu’il n'en est rien. En France, le rédacteur en chef du magasine Le Monde des Religions a publié un livre au titre suggestif : Dieu. Pour mieux le connaître ! Quant à Radio-Canada, ces animateurs vont certainement nous servir encore une chronique qui ne manquera pas de dévoiler les lourds préjugés ancrés dans l'inconscient des masses qui ont tété au biberon des mythes Grecs: là, la viande y est un mets de choix, comme elle est d'ailleurs dans la Bible où Dieu refuse l'offrande végétarienne de Caïn.

 

 

Liens en relation : (une description de la mentalité des néo végétariens)

Dieu, science et utopisme
Dieu, science et utopisme
Dieu, science et utopisme
Dieu, science et utopisme
Dieu, science et utopisme

Commenter cet article