Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laziz

Alain de Benoist, les intellectuels et le poison des cigarettesQuand le Premier ministre Walls critique Michel Onfray* et que ce dernier répond qu'il est un crétin parce qu'il l'a paraphrasé à tort, sans savoir ce qu'il a dit vraiment au sujet d'Alain de Benoist qu'il aurait comparé à BHL, le déclarant supérieur (ce qui est de mauvais aloi ou faux, semble-t-il; personne ne nous dit la raison aux ignorants que nous sommes).

À Montréal, nous avons également eu une polémique au sujet des intellectuels qui a fait couler beaucoup d'encre. Ce qu'il ressort de tout ce capharnaüm de la pensée, c'est que les intellectuels sont idéalement des individus dont l'opinion et le raisonnement sont à l'abri des préjugées et de l'ignorance dont sont affligés les non-intellectuels. Or, de mon point de vue et de par mon expérience, moi qui ne suis pas un intellectuel, je peux déclarer sans craindre le ridicule que nous avons-là un dogme qui a été construit sur un socle d'argile; c'est complètement faux. La preuve, voici une photo d'Alain de Benoist et d'autres proéminents intellectuels qui n'ont pas compris que la cigarette est un mal terrible causant depuis des générations de centaines de milliers de morts chaque année à travers le monde. Surtout, ce que ces fameux intellectuels que l'on porte au nues n'ont pas réalisé, c'est qu'il faut éviter de faire la promotion de la cigarette aussi béatement.

Les intellectuels et la cigarette

* Le Premier ministre déclare :« Quand un philosophe connu, apprécié par beaucoup de Français […] Michel Onfray, explique qu’Alain de Benoist, qui était le philosophe, l’intellectuel, de la Nouvelle droite dans les années 70 et 80, qui d’une certaine manière a façonné la matrice idéologique du Front national, avec le Club de l’Horloge, le Grece, […] au fond vaut mieux que Bernard-Henri Lévy […] ça veut dire qu’on perd les repères.» Et d’ajouter «dans ce moment-là, mon rôle, le rôle des formations politiques, c’est de faire en sorte qu’on comprenne quels sont les enjeux».

Réponse d'Onfray : «Je ne me sens pas proche de BHL ou d’Alain Minc, ni de Jacques Attali qui, me dit-on, sont de gauche. Faudrait-il que je me sente proche pour cela d’intellectuels de droite ? Qui sont-ils d’ailleurs ? Concluez si vous voulez que je préfère une analyse juste d’Alain de Benoist à une analyse injuste de Minc, Attali ou BHL et que je préférais une analyse qui me paraisse juste de BHL à une analyse que je trouverais injuste d’Alain de Benoist … Les Papous vont hurler ! Mais ils ne me feront pas dire que je préfère une analyse injuste de BHL sous prétexte qu’il dit qu’il est de gauche et que Pierre Bergé, Libération, le Monde et le Nouvel Observateur, pardon, l’Obs affirment aussi qu’il le serait…»

_______________

La nouvelle droite avec Bernard Pivot, Alain Touraine et Alain de Benoist

La vidéo n'est malheureusement plus disponible, par conséquent vous pouvez suivre plutôt ce lien et en voir un cours extrait : Quelle nouvelle droite ?

Commenter cet article