Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laziz

Kmers tougesPour commencer, ce film documentaire franco-cambodgien*

Au Cambodge, sous les Khmers rouges, S21 était le principal « bureau de la sécurité ». Dans ce centre de détention, un ancien lycée situé au cœur de Phnom Penh, près de 17 000 prisonniers ont été torturés, interrogés puis exécutés entre 1975 et 1979. Sept prisonniers seulement ont survécu. Au moment du tournage, vingt-cinq ans plus tard, seuls trois d’entre eux étaient encore en vie, dont deux reviennent témoigner, lors d'une confrontation avec leurs bourreaux.

 

L'enfer! Si encore ce n'était que localisé mais le phénomène s'est produit dans toute les parties du monde. Autrefois, dans mon jeune âge, je ne croyais que les nazis ou les Japonais capables de telles horreurs, mais finalement on s’aperçoit que bien des hommes, et des femmes, en grand nombre, hélas, se jettent dans la mêlée avec frénésie et joie. Ensuite, on entend certains déclamer que la vie est belle. Mais bien que ces variétés de massacres à grande échelle semblent tous se ressembler, ils ont chacun leur particularité monstrueuse. Dans la ville oü je suis né, les Français ont un jour assassiné de sang froid des milliers de civils en représailles à un attentat. Dernièrement, j’ai beaucoup discuté de ce film "Ici on noie les Algériens" qui paraît ce mois d’octobre à Paris. Plus de cent algériens ont été jetés dans la Seine alors qu'ils manifestaient pacifiquement dans les rues de Paris contre la torture, cette torture que des militaires comme Le Pen pratiquaient en Algérie avec un zèle digne d’un démon.

http://img.over-blog.com/446x294/3/39/92/13/2eme-trim-2011/Jean-Texier---Ici-on-noie-les-Algeriens.jpg

 

*Sorti en 2003. Scénario & réalisation : Rithy Panh

 

Liens en relation: Kadhafi a repris du poil de la bête.

  Pour franchir l'enfer

La guerre selon le Mahabharata

L'injustice et le soldat Ryan



Commenter cet article