Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laziz

le-grand-nord-vanier.jpgLe vieux chaman s'approcha du bassin. Il observa le jeune garçon « et lui sourit lorsqu'il releva la tête.
- Cette eau rendra ton bois fort et et souple car elle possède des vertus qui se transmettent aux hommes et à ce qu'ils aiment. Mais tu as fait une erreur, Ohio. Cette eau est notre essence spirituelle, elle est sacrée. Tu aurais dû nous demander l'autorisation pour l'utiliser.
Le vieux chamane fixait Ohio bien droit dans les yeux. Il disait cela sans colère et avec un calme qui en imposait.
Ohio rougit et se mit à bafouiller.
- Je suis désolé, je... je n'y ai pas pensé...
- Tu es fougueux Ohio, et tu ne fais confiance qu'à toi-même. Tu es ton dieu. Mais nous en avons d'autres et tu te dois de les respecter ou tu rencontreras de nombreux problèmes au cours de ton voyage.»

Je ne lis pas de roman, ai-je mentionné à maintes fois, ou alors rarement. Ce que vous venez de lire, je l'ai extrait d'un livre de Nicolas Vanier, Le chant du Grand Nord, avec pour sous-titre Le rêve du chasseur. En allant vider mes détritus dans la poubelle à recyclage à côté de l'immeuble, en ouvrant le couvercle : oh le méchant spectacle ! il y avait là, jetés pêle-mêle, une douzaine de livres en bon état. Tous des romans. Je les ramassai et les portai à l'Armée du salut. Durant le trajet, j'eus à patienter dans la voiture à cause du déneigement de la route et je mis la main sur ce livre. Le feuilletant, je décidai, dès les premières pages, de le lire en entier.

Liens en relation: Le poète devra passer par là!

Commenter cet article