Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laziz

Des révolutions du printemps arabe, il n'y a pas que du bon qui en soit sorti (d'ailleurs, avec le recul, on se demande ce qu'il y a eu de positif dans tout ça). Le peuple voulait se dégager de la poigne de fer de leurs dirigeants, ce qu'il a réussi au prix du sang, de la violence et des morts en grand nombre, causés par une police impitoyable. Pour cette raison, le monde, qui avait les yeux fixés sur la jeunesse tunisienne, a placé sur eux l'espoir de voir surgir une version arabique de la démocratie. Mais cette dernière et la liberté d'expression ont tourné court après les élections. Au bout d'un an, la Tunisie a choisi l'idéologie religieuse pour fonder sa constitution. Je vous parle de ça parce que, hier, au Canada, deux terroristes ont été découverts et arrêtés. À ce qu'il paraît, ils sont à la solde d'Al Qaeda. Ils n'avaient rien fait encore de répréhensible mais les autorités, qui les avaient à l’œil depuis plusieurs mois, ont en profité pour les mettre à l'ombre. Vu ce qui s'est passé à Boston, ils ne tenaient pas à prendre le risque qu'ils fassent sauter un pont ou le métro. Parmi les deux suspects arrêtés, l'un était tunisien. Cela ne m'étonne pas. Je joins avec cette note une photo prise en Tunisie dans un stade de football, il y a un an. Les Tunisiens auraient pu prendre de la graine en s'inspirant de l'expérience ravageuse de son voisin, l'Algérie; là, la foi des islamistes a envoyé au royaume des morts jusqu'à 150 000 personnes ! Ils étaient leurs compatriotes, ceux qu'ils appelaient leur frère lorsqu'ils les rencontraient dans la rue. Mais il en est rien, la Tunisie a préféré rejoindre les autres foyers du terrorisme. Avec l'arrestation de ces deux "arabes", liés à Al Qaeda en Iran, selon les journalistes qui n'ont eu de cesse de répéter le scoop, s'il en est, Stephen Harper a saisi la balle au bond ! Or, il est connu que cette organisation terroriste et l'Iran sont des ennemis ontologiques jurés. Peu importe, Stephen Harper est un grand ami d’Israël et il déteste l'Iran. Mais si Al Qaeda prend ses aises là-bas, grâce au soutien de Mahmoud Ahmadinejad , c'est une bonne raison d'aider Israël à bombarder les installations nucléaires qui les dérangent tant ! Car Israël exige de demeurer la seule force nucléaire dans cette partie du monde ou, disons le plus simplement, la seule force tout court. Face à la folie meurtrière qui habite les pays arabes limitrophes, les juifs ne comprennent pas qu'ils appellent sur eux la foudre du ciel. Barack Obama a réalisé cela depuis longtemps, mais Stephen Harper, lui, un évangéliste indécrottable, croit dur comme fer que Jésus-Christ est la seule voie et que le Pape s'est réconcilié avec le peuple juif depuis quelques années.

 

Autre lien en relation :

Commenter cet article