Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Maroudiji

Les grands enjeux de société et les idées qui en font la trame, avec humour, passion et gravité.

L'islam, une religion guerrière et matérialiste

Parlons vrai ! 
Parlons vrai Dans le cadre de l'islam et de ses doctrines sur la sellette ces jours-ci, je commente des clips vidéos pour assoir ma critique et en voici une. Petit commentaire en introduction ainsi vous y trouverez des repères pour mieux rebondir.

Quand on dit Dieu, pour parler d'une entité supérieure et absolue, c'est comme l’athée qui invoque la Science, l’autorité suprême. Sourire, c'est du bluff. On se prend au sérieux, au pire. Science et Dieu sont deux mots on ne peut plus abstraits dont nul ne sait, au fond, ce qu’ils désignent. Tout scientifique digne de ce nom confirmera que le concept de science est confus. Écoutez ce clip vidéo pour mieux entendre mon propos. Personne ne sait ce qu'est la science. Personne ne sait ce qu'est Dieu, encore moins qui il est. On ne sait pas ce qu'est l'âme, le temps, l'univers, la conscience, la démocratie même! ou la laïcité, la race, l'origine de l'homme, la spiritualité, le progrès, etcétéra, mais on s'exprime en utilisant tous ces mots à la fois, continuellement, alors qu'on ne s'est pas arrêté à leur véritable définition, s'il en est. Ni ceux qui parlent, ni ceux qui écoutent ne sont jamais sur la même longueur d'ondes. Résultat, on dit ce qu'on veut. Pourtant, le slogan de Radio-Sud est "Parlons vrai!"

Publié par Laziz

Entendu ce matin à la radio et que je trouve juste: Bruno Riondel invite à changer notre regard sur l'islam en rentrant dans la chaussure du musulman, pour ainsi dire. Pas facile, mais cela signifie en clair de ne pas utiliser exclusivement notre filtre matérialiste pour analyser le dynamisme religieux musulman et surtout le diabolique. Un bémol cependant pour rappeler que la notion de matérialisme n'est pas si évidente à cerner, que dire de s'en servir pour analyser la spiritualité musulmane... Ce n'est pas une raison pour nous décourager car la seule voie de salut qui s'offre à nous est un travail de restructuration du langage malmené par les politiques, cela en revoyant et en assimilant la définition des mots qui affaiblissent notre défense et, ultimement, notre capacité à entreprendre des réformes progressives. Il y a toutes sortes de matérialisme, des bons, des utiles et des indispensables, tout comme il y en a des mauvais et destructeurs et qui sont très très nombreux. Il en va de même des spiritualistes; il y en a des bons et des mauvais. En fait, monsieur Riondel imagine à tort que les musulmans sont des spiritualistes transcendantaux, ce qui n'est pas le cas, sauf pour les soufis, peut-être... Les musulmans sont des matérialistes qui aspirent à la spiritualité. Dieu ne doit pas être le seul à reconnaître les siens, nous devons aussi savoir discerner ceux qui sont des spiritualistes dans l'âme et ceux qui se servent de Dieu pour mieux assoir leur pouvoir de domination matérielle, et infernale. Donc, définir ce que l'on entend par matériel et spirituel avant tout.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article