Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Maroudiji

Les grands enjeux de société et les idées qui en font la trame, avec humour, passion et gravité.

Quand l'athéisme dore son blason sans complexe

L'athéisme à la recherche de justifications

Très bonne présentation. L'auteur connaît les réponses à toutes les objections que l'on pourrait lui avancer. Il oeuvre dans paradigme athée de ses prédécesseurs matérialistes et dont la technique philosophique consiste à ruminer, à la Nietzsche, les idées chrétiennes qui les ont castrés intellectuellement pendant des siècles. Ce faisant, ces athées sont tributaires à leur corps défendant de ces doctrines, jusqu'au fond de l’âme, pour ainsi dire*. En fait, ils s’attaquent à des concepts religieux périmés depuis belle lurette et ceux qui tiennent piteusement debout sont branlants comme des dents de lait. Il est facile alors de trouver un terreau fertile de partisans pour s’auto-congratuler d'un travail dont la prouesse principale est de rester fermés à l'histoire universelle et le monde de l'Autre, une tradition bien ancrée dans notre culture à saveur judéo-gréco-romaine. Juste mon avis.

* Certains athées revendiquent l'utilisation de ce vocable à connotation spirituelle. À l'origine, cependant, il désigne une substance individuelle et éternelle. La seule explication détaillée de l'âme que nous avons se trouve dans la Bhagavad-gita, ce fameux chapitre du Mahabharata.

________________

Il n'y a pas de doute quant à l'intention des athées de philosopher sur la question de Dieu en tirant vers le bas son image pour mieux la fouler au pied. Il s'agit d'un exercice de prosélytisme traditionnel tendant à renforcer la foi en une négation absolue du divin. Elle dit: "toutes" les religions... Déjà, en partant, on devine qu'elle va les fourrer en bloc dans le même sac, sans distinction aucune, procédé simplificateur qui laisse entendre qu'elle les a bien étudiées et qu'elle les connaît sur le bout des doigts, étant une philosophe qualifiée. Or, je ne suis qu'à la 10ème minute, mais aucune mention des religions sur la sellette, seule l'idée générale est abordée. Très générale. On comprend alors pourquoi la science, à un moment donné, chercha à se distinguer de la philosophie.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article