Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laziz

 

J'avais écrit sur un forum de philosophie en guise de présentation*: « Je suis un critique monstre, méchant et suffisant pour la plupart du monde. Or je suis un gars sympa et plein d'humour. »

 

Intolérance sur les forums de philosophie

 

Le modérateur m’a répondu: « Je souhaite que vous nous fassiez profiter de votre sympathie et de votre humour et que, pour le reste, vous ne soyez exposé à aucun des jugements que vous rapportez. Ceci dit, nous nous sommes déjà croisés sur un autre forum, où vous sévissiez sous le nom d'Ahmed et où vous avez eu droit à quelques unes de mes fulminations à propos d'interventions douteuses de votre part. Admettons qu'ici les compteurs sont à zéro. Toutefois, je vous invite à lire très attentivement l'éditorial et la charte et à peser le pour et le contre avant d'intervenir, car notre forum est et restera un forum de philosophie, pas de critiques tous azimuts à propos de tout et de n'importe quoi... Quoi qu'il en soit, bienvenue à vous. »

- Vous allez sur mon blog, lui ai-je répondu, et si le genre de travail que j'entreprends ne vous convient pas, vous me le dites et je dégage, surtout si vous m'avez déjà fait le coup de votre intransigeance en ce qui concerne l’expression intellectuelle libre (je connais leur mentalité comme si je les avais mis au monde). Si vous n'aimez pas que j'écrive -pour exemple, mais tout à fait réaliste- que les chrétiens sont à la source du terrorisme ou que les juifs ont montré le chemin du totalitarisme absolu, dont les communistes se sont inspirés en tuant père, mère, frères et sœurs, c'est clair, vous me prévenez dès le départ et on se quitte sans heurts, sans me jeter ou cadenasser mes sujets parce que vos convictions religieuses ou morales ont été égratignées. »

Ils m'ont vidé, sans autre forme de procès, discrètement, sans que cela se sache, pour la simple raison qu’ils ne désirent pas entendre un autre son de cloche sur la vie. Pour se faire, ils n’ont qu’à se persuader sans trop d’effort que je suis un débile qui raconte n’importe quoi.

Vous n'êtes pas Charlie !

En post-scriptum je rajouterai que ce modérateur pratique la censure et le bannissement selon ce que lui souffle son petit doigt. Car sur ces forums, les individus se querellent comme chiens et chats dans une même pièce. C’est épouvantable !

Non, je ne suis pas réactionnaire. Ces échanges datent de plusieurs années. Je veux simplement montrer l’intransigeance qui sévit sur les forums de discussion soi-disant démocratiques. Les français sont intolérants et dogmatiques à outrance malgré le fait qu’ils ont toujours le mot démocratie sur les lèvres. Ils se flattent d’avoir hérité de la culture grecque cette notion de la démocratie ; ils croient dur comme fer que cette nation a été dans l’antiquité le phare du monde. Même leur histoire est biaisée, pour ne pas dire qu’ils la connaissent mal, cependant ils se targuent d’être les chiens de garde de la démocratie...

* Si vous êtes inscrit, voici le lien pour en lire davantage: http://www.forumdephilosophie.com/t1072-laziz-en-deux-mots
 

_________________

Liberté Philo, forum de discussion pour esprit fermé

Voici un autre exemple tout aussi parlant. Il n'y a pas longtemps, je me suis inscrit sur un forum pour m'exprimer sur l'Inde et le Mahabharata. Là aussi, ce ne sont que des "philosophes", mais purs et durs. Je vous donne un court aperçu d'un spécimen : « La philosophie à la recherche de la sagesse, cela ne m'intéresse pas. » Ça, c'est Aldolo; il ne bouffe que du concept. Il est du bois dont on fait les abstracteurs de quinte essence, un enculeur de mouches si vous préférez, tout le reste, selon lui, c'est de la littérature.

Ce que j'écris ne lui convient pas. Je l'avais su tout de suite, j'en ai l'expérience. Il insiste. Il veut que je lui parle de cette idée très répandue en Inde que "tout est un", ce dont moi je n'ai pas envie du tout. Pour la simple et bonne raison que l'on trouve cette doctrine partout ailleurs; n'importe quel livre songé la préconise. J'étais pourtant arrivé sur leur forum et j'avais tout de go annoncé vouloir présenter l'Inde sous une autre couleur, par un autre de ses aspects si peu connu et dont la tendance générale, la bhakti, est louée dans le Mahabharata et les Puranas. Au bout de quelques échanges tendus, ses sentiments éclatent :


( Attention, rangez la vaisselle et envoyez les enfants dans leur chambre! )

Laurel et Hardy : casser la vaisselle

« Je pense que certains livres sacrés hindous sont des monceaux de merde (et c'est pourquoi c'est bien la philosophie indienne et non la religion qui m'intéresse). Que certains sont une suite ininterrompue de batailles sanglantes qui se poursuivent inexorablement par l'absorption du soma, breuvage sacré tralala qui donne lieu à moult ripailles et orgies, et que les religieux veulent nous faire prendre nos vessies pour des lanternes en nous expliquant que ces récits guerriers seraient (en gros) la lutte contre du Bien contre le Mal, de la sagesse contre l'ignorance. Et ces récits oui, peuvent durer des milliers de pages... »

Et il écrit qu'il vit depuis 15 ans avec des Hindous, qu'il est philosophe et ne veut pas entendre parler de religion...

 

L'intolérance des philosophes

Commenter cet article