Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Laziz

illusion naturelle d'un fondu

Je disais à quelqu'un que l'art c'est de tricher en quelque sorte, pour le meilleur ou pour le pire. Il n'a pas aimé. C'est un évangéliste qui expliquait l'art de la prédication à ses ouailles qui n'en perdaient pas une. En fait, il avait commencé sa prêche par dire que l'art est sacré mais, finalement, malgré lui, il admettait que l'art est une illusion destinée à fasciner les autes... Et les religieux, comme les athées, exploitent cette veine tout naturellement. De là l'idée que tout, ici-bas, est en dernier (ou en premier) ressort un sublime mensonge. Partant, pour rester en diapason avec la création, c'est-à-dire voir également l'autre côté des choses, on peut donc déclarer, et vous en conviendrez avec moi (si c'est le cas, dîtes "J"aime") qu'il y a de bons mensonges et de mauvais mensonges. Il est sage de s'en rappeler, sinon de l'apprendre. Il n'est jamais trop tard pour bien faire, il y a un début à tout, particulièrement si on a du mal à voir clair.


Avertissement : on est toujours rattrapé par le mensonge. Et c'est une désagréable expérience d'être pris en défaut...

 

Liens en relation: L'aveuglement spirituel des religieux
La laïcité québécoise: Un projet inachevé et menacé
Plus qu'un bandit, un saint!
Jean Proulx et le zéro divin
Art et publicité pour les nuls
Quand l'athée se revendique de la race animale

Commenter cet article